Cacarinette en Provence, 1er tome.

Cacarinette en Provence, 1er tome.

Cacarinette en Provence, 1er tome.

 

 

 

 

Salut, c'est Cacarinette ! J'ai douze ans et demi et je vis en Provence. Je suis un peu espiègle, parfois sauvageonne, souvent rebelle et étourdie tout le temps ! Mes parents s'en désolent, mais mes copains adorent, surtout Damien, le petit Parisien à la langue de vipère, qui me taquine constamment ...

Alors, si tu veux rire de mes bêtises, connaître Espigaou, et me suivre dans mes délires, rejoins-moi vite dans mon univers ... Je t'y attends.

Je t'invite à poursuivre avec la lecture d'un extrait de ce premier tome.

Bonne lecture !

 

Dans le Sud de la France, entre Crau, Camargue et Méditerranée,  là où la brume de mer se mélange parfois à celle des marais, niche le petit village provençal de Fanfarigoule.

Et si l'on zoome vers les côtes rocheuses, encore et encore jusqu'à observer l'infiniment petit, on voit :

Un rond rouge, d'environ un centimètre de diamètre, sur lequel quelques petits points noirs ont été déposés çà et là dans un savant désordre.

Ce rond rouge possède une petite tête noire et six pattes, c'est une cacarinette ! Il est vrai que certains l'appellent coccinelle, ce mot est correct, mais à Fanfarigoule en Provence, on préfère employer son nom véritable, cacarinette !

Mais la cacarinette en question est un tatouage d'enfant sur le bras d'une très jeune fille !

La jeune fille, chevelure couleur de jais et allure sauvageonne, était face au vent sur un rocher en bord de mer.

Sa silhouette faisait corps avec le paysage et ressemblait à la figure de proue d'un bateau pirate voguant au grand large. Mais elle ne tanguait pas, elle se tenait bien droite, dans une attitude altière malgré sa petite taille :

 

 

 

 

 

Cacarinette

 

 

 

 

 

La jeune fille bomba le torse, inspira profondément, et libéra, venu du fond de son âme, un long cri qui s'envola, feutré, emporté par une rafale. Le Mistral, son ami et confident, savait très bien qu'elle soulageait ainsi ses angoisses.

- Damien, tu exagères, soupira-t-elle ensuite, ponctuant sa réflexion d'une attitude bien campée, les deux mains sur ses hanches.

Le regard perdu dans les vagues, la jeune fille pensait ...

"Damien, le petit Parisien à l'accent pointu et à la langue de vipère, toujours en train de se moquer de son étourderie ! Dommage, il était si mignon, Damien ! Et ses yeux étaient si bleus, comme le ciel de Fanfarigoule ..."

"Cacarinette tu n'as rien dans la tête !" lui criait-il à tout bout de champ. Elle n'avait pourtant pas la langue dans sa poche, mais ne répondait pas car Damien l'intimidait. Cependant, sa décision était prise, la prochaine fois elle rétorquerait : "Rien dans la tête c'est mieux que d'avoir tesidées". Et là il aura honte, Damien ! D'ailleurs, elle se rendrait le lendemain même au muret. C'est là qu'elle se vengerait, dans ce lieu magique à l'ombre des oliviers, où se rencontrent tous les copains.

La jeune fille accentua alors la cambrure de son corps, scruta l'horizon du haut de ses douze ans, puis, relevant le menton, elle se sentit prête à affronter tous les défis, dut-elle se battre comme un garçon !

Cacarinette s'agenouilla ensuite au bord du rocher, se pencha, puis recueillit dans la paume de ses mains refermées en godet, quelques clapotis d'eau de mer. Elle s'en enduisit le visage et l'offrit au soleil couchant qui le parsema d'étoiles :

 

 

CACARINETTE_AU_CREPUSCULE3_-_Copie_4

 

 

 

Elle resta ainsi de longues minutes durant lesquelles le temps semblait s'être suspendu.

Mais voilà que son propre cri, tout droit sorti de la poche de son jean, la tira de sa triste rêverie ! C'était la sonnerie de son portable. Elle avait enregistré son propre cri en guise de sonnerie !

Elle attrapa, non sans difficulté, le téléphone de la poche de son jean délavé.

"Appel maman" s'afficha à l'écran ainsi qu'une binette souriante. Mais la voix hurlante de sa mère était bien moins agréable que l'image :

- Cacarinette, où es-tu ? Tu as vu   l'heure ? Rentre tout de suite ! Décidément, Cacarinette, tu oublies tout, tu n'as rien dans la tête !

A ce flot de paroles, la jeune fille leva les yeux au ciel et se contenta de répondre avec arrogance :

- J'arrive !

Puis elle coupa la communication ou plutôt la parole à sa mère.

Mais soudain, elle pensa à son tatouage qui s'était un peu effacé ! Autant le refaire sans qu'il y ait de témoins quand on veut faire croire qu'il est vrai ! Elle sortit alors sa boite secrète contenant une lingette démaquillante et un petit tampon auto-encreur. Et hop, d'un coup bref, un tatouage flambant neuf de cacarinette s'afficha de nouveau sur sa peau bronzée.

Par ce tatouage, elle assumait son surnom, et par là même, elle revendiquait cette étourderie que tout le monde lui reprochait.

De plus ...

 

 

Tu veux lire la suite ? Ajoute-moi dans le panier (sous ma signature), ou bien commande-moi sur Amazon, en version numérique, ou brochée !

 

Je suis trop contente si tu rejoins ma bande de copains !

 

Bisous.

Cacarinette.

 

 


Affichage par page
Trier par